De la matière première au produit

Un T-shirt
en coton bio

Certifié GOTS
Préservation des ressources
Un paiement juste
Approuvé végan par Peta

Comment fabrique-t-on un t-shirt en coton bio ? Quelles sont les directives à respecter pour que le coton soit bio ? Et pourquoi nos produits en coton bio (du champ cultivé à la finition) sont-ils meilleurs pour les personnes et pour l’environnement ?

C’est clair : tous les produits en coton bio ne sont pas tous fabriqués de la même manière. Un jean est soumis à un processus différent de celui d’un t-shirt. Nous te présentons ici l’ensemble du processus d’élaboration de notre produit phare, le Bestseller T-Shirt JAAMES – depuis le début, en toute transparence et traçabilité.

Bäuer*in in Gujarat, Indien bei der Begutachtung der Bio-Baumwollkapseln

Step 1

La culture

Notre coton bio est cultivé conformément aux directives de l’agriculture bio. Ce type de culture est synonyme d’une consommation d’eau bien moindre ; l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides y est aussi proscrite.

Les agriculteurs fertilisent plutôt avec du fumier et du compost, ce qui se traduit par une augmentation circulaire de la fertilité naturelle du sol et de sa résistance à l’érosion. Une rotation annuelle des cultures est également requise. La culture en rotation du coton avec d’autres cultures prévient naturellement les ravageurs et les maladies et permet un enrichissement supplémentaire du sol.

Grâce à sa teneur accrue en humus, le sol ne présente pas seulement une fertilité supérieure : il peut également stocker plus d’eau et de CO2 atmosphérique.

Geerntete Bio-Baumwolle vor der Weiterverarbeitung bei unseren Partnern in Gujarat, Indien

Step 2

La récolte

La récolte du coton bio a lieu une fois par an. Contrairement à la culture conventionnelle du coton, les agents défoliants chimiques, qui sont utilisés pour faciliter la récolte mécanique, sont proscrits.

Nous avons fondé l’ARMEDANGELS Organic Farmers Association en avril 2018 pour faciliter le passage de la culture conventionnelle à la culture de coton bio. Cette association soutient actuellement plus de 500 petits paysans en Inde pendant les trois années que dure le processus de transition.

Die entkernte Bio-Baumwolle im Lager unseres Partnerbetriebs in Gujarat, Indien

Step 3

Le laine

Immédiatement après la récolte, le coton brut est transporté vers des entreprises de traitement spéciales pour séparer les fibres de coton des graines. Le processus est entièrement automatisé grâce à une machine égreneuse spécialement conçue à cet effet, le « cotton gin ».

Des contrôles rigoureux sont effectués durant l’ensemble du processus d’égrenage afin de garantir une séparation du coton en fonction de la qualité et de la procédure de culture (bio ou conventionnelle).

Spinnmaschinen in XXXX . Hier wird die Bio-Baumwolle zum festen Faden gesponnen

Step 4

Le fil

Pendant le processus de filage, les fibres courtes individuelles et les faisceaux de fibres sont réunis en les tirant et en les tordant ensemble pour former un fil régulier. Autrefois, il s’agissait d’un processus fastidieux réalisé à la main au moyen d’un rouet, désormais il est généralement entièrement automatisé.

Le fil filé terminé est ensuite enroulé en brins ou en cônes pour un traitement ultérieur. 

Vollautomatische Rundstrickmaschinen in XXX. Hier entsteht der Single Jersey Stoff für unser T-Shirt JAAMES

Step 5

Le tricotage

Une toile en jersey simple est confectionnée pour nos t-shirts en coton bio. Contrairement aux tissus, qui se caractérisent par deux systèmes de fils croisés, il s’agit d’une étoffe à mailles, obtenue en reliant des boucles de fil entre elles.

Ce processus se déroule de manière entièrement automatisée sur de grands métiers à tricoter circulaires qui tricotent de nombreux fils individuels pour devenir un jersey textile.

Wir verwenden ausschließlich GOTS-zertifizierte und toxikologisch geprüfte Färbemittel

Step 6

Teinture + ennoblissement

En fonction du textile, les phases de teinture et d’ennoblissement ont lieu à différentes étapes du processus de production : sur le fil (tissu rayé), sur la surface textile ou sur la pièce de vêtement terminée (vêtement teint).

Dans le domaine conventionnel, la teinture des textiles implique l’utilisation de nombreux produits chimiques et donc des risques pour la santé. Lors du port d’un t-shirt, les polluants contenus peuvent se détacher des fibres, pénétrer dans l’organisme et provoquer des réactions allergiques ou des maladies du système immunitaire.

Les colorants approuvés par la Global Organic Textile Standard constituent une alternative. Toutes les couleurs et les agents auxiliaires chimiques y sont contrôlés sur le plan toxicologique. Les systèmes de filtration modernes permettent également de ne pas impacter les eaux usées.

Vor Ort bei unseren Partnern in Portugal, wo die finale Konfektion unserer T-Shirts erfolgt

Step 7

La confection 

La confection comprend la coupe, la couture et la finition d’une pièce de vêtement. Cette étape transforme une surface textile en 2 dimensions en un vêtement en 3 dimensions.

La confection de notre t-shirt en coton bio JAAMES a lieu au Portugal chez nos partenaires certifiés. Comme pour tous nos partenaires, nos exigences sont les suivantes : des salaires justes pour les ouvriers des usines de couture, pas de travail des enfants, plus de sécurité au poste de travail et moins d’heures supplémentaires.

Un robe d’été
en cellulose

Sylviculture certifiée FSC/PEFS
éservation des ressources
Un paiement juste
Approuvé végan par Peta

Comment fabrique-t-on un vêtement d’été à partir de bois ? Comment transformer la matière première pour parvenir à en tisser une robe ? Et pourquoi nos produits en cellulose sont-ils meilleurs pour les personnes et l’environnement ?

C’est clair : il existe de nombreuses fibres cellulosiques différentes, chacune avec son propre procédé de fabrication. Actuellement, nous tirons parti de quatre solutions écologiques autres que la viscose, qui est particulièrement polluante : LENZING™ ECOVERO™, TENCEL™ Lyocell, TENCEL™ Modal, REFIBRA™. Nous te présentons ici l’ensemble du processus d’élaboration de notre LENZING™ ECOVERO™ robe GAELAA – von Anfang an, transparent und nachvollziehbar.

Wir beziehen unser Holz aus nachhaltiger Forstwirtschaft. Wie hier in XXX

Step 1

La culture

Plus de 99 % du bois utilisé est issu d’une sylviculture durable. Ce qui signifie concrètement qu’il est certifié et contrôlé selon les normes FSC® (FSC-C041246) et/ou PEFC™ (PEFC/06-33-92).

Les zones forestières saines, véritables réservoirs de CO2 essentiels, sont d’une importance considérable pour notre climat. C’est pourquoi nous nous engageons de manière proactive en faveur de la protection des forêts menacées et des forêts vierges au-delà de nos propres besoins en bois.

Im Sinn der nachhaltigen Forstwirtschaft nutzt LENZING™ ECOVERO™ Holz, das für andere Verarbeitungszwecke nicht in Frage kommt

Step 2

Le bois comme matière première

Notre partenaire, la société Lenzing, s’est spécialisé dans la transformation du bois qui ne peut pas être utilisé à d’autres fins, comme la fabrication de meubles. C’est ainsi qu’il exploite une entreprise forestière dans un esprit parfaitement conforme au principe de durabilité.

De plus, il s’assure que toutes les sources de bois sont situées au plus près des usines de cellulose et que le bois est transporté dans le respect de l’environnement.

Begutachtung der fertigen LENZING™ ECOVERO™ Fasern bei unserem Partner vor Ort

Step 3

LENZING™ ECOVERO™

La fabrication de fibres LENZING™ ECOVERO™ entraîne une réduction de 50 % des émissions et de la pollution de l’eau par rapport à la viscose classique.

De plus, les fibres LENZING™ ECOVERO™ portent l’écolabel européen. Le label écologique est attribué aux produits et services qui répondent à des normes environnementales élevées tout au long de leur cycle de vie, c’est-à-dire de l’extraction des matières premières à la fabrication, en passant par la vente et l’élimination. Concrètement, cela signifie que les fibres LENZING™ ECOVERO™ peuvent toujours être identifiées de manière indéniable dans le produit fini. 

Auf Konen gewickelte Fäden bereit zur weiteren Verarbeitung

Step 4

Le fil

Pendant le processus de filage, les fibres courtes individuelles et les faisceaux de fibres sont réunis en les tirant et en les tordant ensemble pour former un fil régulier. Autrefois, il s’agissait d’un processus fastidieux réalisé à la main au moyen d’un rouet, désormais il est généralement entièrement automatisé.

Le fil filé terminé est ensuite enroulé en brins ou en cônes pour un traitement ultérieur.

Vollautomatische Webmaschine bei unseren Partnern in XXX. Hier entsteht der fertige Stoff

Step 5

Le tissage

Lors du tissage, deux systèmes de fils s’entrecroisent à angle droit et se tissent pour former une surface textile. Aujourd’hui, ce processus est pris en charge par de grands métiers à tisser entièrement automatisés. Toutes les toiles, fabriquées de cette manière, quelle que soit la matière, sont appelées du tissu.

Nos tissus en LENZING™ ECOVERO™ se caractérisent par une légère brillance, une sensation soyeuse et un beau tombé. 

Wir verwenden ausschließlich GOTS-zertifizierte und toxikologisch geprüfte Färbemittel

Step 6

Teinture + ennoblissement

En fonction du textile, les phases de teinture et d’ennoblissement ont lieu à différentes étapes du processus de production : sur le fil (tissu rayé), sur la surface textile ou sur la pièce de vêtement terminée (vêtement teint).

Dans le domaine conventionnel, la teinture des textiles implique l’utilisation de nombreux produits chimiques et donc des risques pour la santé. Lors du port d’un t-shirt, les polluants contenus peuvent se détacher des fibres, pénétrer dans l’organisme et provoquer des réactions allergiques ou des maladies du système immunitaire.

Comme les tissus fabriqués à partir de la cellulose elle-même ne peuvent pas être certifiés GOTS, nous n'utilisons que des teintures approuvées par GOTS lors de leur traitement. C'est également le cas pour toutes les impressions sur tissu.

Vor Ort bei unseren Partnern in Portugal, wo die finale Konfektion unseres Kleids GALEAA stattfindet

Step 7

La confection

La confection comprend la coupe, la couture et la finition d’une pièce de vêtement. Cette étape transforme une surface textile en 2 dimensions en un vêtement en 3 dimensions. 

La confection de notre robe en LENZING™ ECOVERO™ GALEAA a lieu au Portugal chez nos partenaires certifiés. Comme pour tous nos partenaires, nos exigences sont les suivantes : des salaires justes pour les ouvriers des usines de couture, pas de travail des enfants, plus de sécurité au poste de travail et moins d’heures supplémentaires.

Un pull en maille 
en laine bio

Certifié GOTS
élevage bio
préservation des ressources
Un paiement juste

Comment fabrique-t-on un pullover en laine, du mouton à la maille ? Comment transformer la laine vierge pour parvenir à en tricoter un textile fini ? Et pourquoi notre laine est-elle considérée comme la plus durable et la plus respectueuse au monde ?

C’est clair : tous les produits en laine bio ne sont pas fabriqués de la même manière. La fabrication d’un pull en cachemire est différente de celle d’un pull en laine mélangée. Nous te présentons ici l’ensemble du processus d’élaboration de notre pull en maille HILARIAA SOFT, depuis le début, en toute transparence et traçabilité. 

Frei grasende Wollschafe in Patagonien

Step 1

L’élevage

La manière dont nous traitons les animaux et dont nous accordons la priorité à leur bien-être en dit long sur la valeur morale que nous leur prêtons. C’est précisément dans ce domaine que nous avons identifié un manque de critères et d’indicateurs et avons donc défini nos propres directives ARMEDANGELS en matière de bien-être animal. Nous y abordons le bien-être animal, la gestion des terres et le bien-être social et établissons une vérification systématique dans toutes nos chaînes d’approvisionnement. Cela inclut également les conditions de détention des moutons et des alpagas.

Vor Ort bei unseren Partnern Fuhrmann S.A. in Argentinien, wo die Rohwolle gesammelt wird

Step 2

La laine vierge

Notre objectif est de nous approvisionner en laine la plus durable et la plus respectueuse des animaux au monde. C’est pourquoi nous travaillons avec Fuhrmann S.A. depuis 2015 en Argentine, dont les moutons paissent au grand air sur les terres de Patagonie.

Notre laine est certifiée conformément à la norme Global Organic Textile Standard (GOTS) et au niveau de la fibre conformément à la norme Responsible Wool Standard (RWS).

Nous ne tolérons aucun mulesing. C’est le nom de la pratique cruelle dans laquelle de grands lambeaux de peau sont coupés à l’arrière du mouton à des fins de récupération de la laine. 

Moderne Spinnmaschinen. Hier wird die Rohwolle zum festen Garn gesponnen

Step 3

Le fil

Pendant le processus de filage, les fibres courtes individuelles et les faisceaux de fibres sont réunis en les tirant et en les tordant ensemble pour former un fil régulier. Celui-ci est ensuite enroulé en une boule ou une mèche.

Autrefois, il s’agissait d’un processus fastidieux réalisé à la main au moyen d’un rouet, désormais il est généralement entièrement automatisé. En utilisant différents procédés de filage, il est possible d’obtenir des fils de différentes qualités : doux, ferme, volumineux, etc.

Pour renforcer encore ces propriétés, différentes fibres sont souvent mélangées dans le fil. Ainsi, notre pull HILARIAA SOFT se compose de laine bio et de coton bio.

Gefärbte Garnspulen vor der weiteren Verarbeitung in der Türkei

Step 4

Teinture

Le fil est teinté avant le tricotage. Pour ce faire, les bobines de fil sont plongées dans un bain de teinture. Dans le domaine conventionnel, la teinture des textiles implique l’utilisation de nombreux produits chimiques et donc des risques pour la santé. Lors du port d’un pull, les polluants contenus peuvent se détacher des fibres, pénétrer dans l’organisme et provoquer des réactions allergiques ou des maladies du système immunitaire.

Les colorants approuvés par la Global Organic Textile Standard constituent une alternative. Toutes les couleurs et les agents auxiliaires chimiques y sont contrôlés sur le plan toxicologique. Les systèmes de filtration modernes permettent également de ne pas impacter les eaux usées.

Moderne Flachstrickmaschinen in Istanbul, Türkei. Einzelteile werden hier direkt in die richtige Form gestrickt, um Schnittreste zu minimieren

Step 5

Le tricotage

Nos pulls en maille sont tricotés sur des machines à tricoter rectilignes. La particularité ici, c’est qu’une zone complète n’est pas d’abord tricotée, puis coupée sur mesure. Au contraire, les pièces individuelles peuvent être tricotées directement dans la bonne forme, puis cousues. Cette technologie permet de réduire au minimum les déchets dans tous nos tricots.

Un jean en
matières recyclées

Matières certifiées bio et GRS
Préservation des ressources
Un paiement juste
Vegan

Comment fabrique-t-on un jean à partir de déchets ? Comment transformer les déchets textiles pour créer à une nouvelle toile ? Et pourquoi nos produits recyclés sont-ils bien meilleurs pour les personnes et l’environnement ?

C’est clair : tous les matériaux ne sont pas recyclés de la même manière. Il existe des procédés de recyclage mécanique et chimique. Le processus pour le coton est différent de celui pour le polyester. Nous te présentons ici comment nous fabriquons un nouveau jean à partir de restes de jeans, notre modèle FJELLA CROPPED CIRCULAR – depuis le début, en toute transparence et traçabilité.

Einblick bei unseren Partnern in Spanien. Hier werden alle alten Textilien gesammelt und sortiert

Step 1

Vêtements usagés et chutes

Avec notre système de reprise, nous bouclons une boucle essentielle. Les vêtements usagés et vos propres chutes de coupe sont d’abord collectés et triés afin d’être ensuite transformés en nouvelles fibres de haute qualité.

Notre objectif est de mettre en place un système circulaire durable avec lequel nous, en tant qu’entreprise, serons complètement exempts de déchets d’ici 2030.

Pour en savoir plus sur notre système de reprise et pour savoir comment tu peux y participer, clique ICI.

Ein Faserballen nach der Zerkleinerung in Portugal

Step 2

Les fibres

La transformation ultérieure a lieu chez nos partenaires au Portugal et en Espagne. Ici, les textiles sont déchiquetés en plusieurs étapes jusqu’à ce que la toile usagée se détache, que les fibres deviennent duveteuses, pour ensuite être filées de nouveau et fermement.

Grâce à ce processus, nous utilisons les déchets textiles comme une ressource importante et économisons de précieuses fibres vierges. C’est ainsi que l’étape suivante donne naissance au fil circulaire ARMEDANGELS.

Auf Konen gewickelte Fäden bereit zur weiteren Verarbeitung

Step 3

Le fil

Pendant le processus de filage, les fibres courtes individuelles et les faisceaux de fibres sont réunis en les tirant et en les tordant ensemble pour former un fil régulier. Autrefois, il s’agissait d’un processus fastidieux réalisé à la main au moyen d’un rouet, désormais il est entièrement automatique.

Le fil filé terminé est ensuite enroulé en brins ou en cônes pour un traitement ultérieur.

Ungefärbte Garne in der Vorbereitung zur Färbung.

Step 4

Teinture

Dans le domaine conventionnel, la teinture des textiles implique l’utilisation de nombreux produits chimiques néfastes et donc des risques pour la santé. Lors du port d’un jean, les polluants contenus peuvent se détacher des fibres, pénétrer dans l’organisme et provoquer des réactions allergiques ou des maladies du système immunitaire.

Les colorants approuvés par la Global Organic Textile Standard constituent une alternative. Toutes les couleurs et les agents auxiliaires chimiques y sont contrôlés sur le plan toxicologique. Les systèmes de filtration modernes permettent également de ne pas impacter les eaux usées.

Qualitätskontrolle bei unseren Partnern in XXX. Hier werden unsere Denimstoffe gewoben

Step 5

Le tissage

Lors du tissage, deux systèmes de fils s’entrecroisent à angle droit et se tissent pour former une surface textile. Aujourd’hui, ce processus est pris en charge par de grands métiers à tisser entièrement automatisés.

Le tissage traditionnel du denim est le tissage sergé, qui confère au denim sa structure robuste et son arête inclinée. L’aspect classique bleu et blanc, avec un devant sombre et un dos clair, est créé en utilisant un fil de chaîne teint et un fil de trame blanc brut non teint.

Vor Ort bei unseren Partnern in Tunesien, wo die Konfektion unserer Jeans FJELLA CROPPED erfolgt

Step 6

La confection

La confection comprend la coupe, la couture et la finition d’une pièce de vêtement. Cette étape transforme une surface textile en 2 dimensions en un vêtement en 3 dimensions.

La confection de notre jean FJELLA CROPPED a lieu chez notre partenaire certifié en Tunisie. Comme pour tous nos partenaires, nos exigences sont les suivantes : des salaires justes pour les ouvriers des usines de couture, pas de travail des enfants, plus de sécurité au poste de travail et moins d’heures supplémentaires.

Durch technische Finishes und moderne Filtrationssysteme verhindern wir eine Belastung des Grundwassers mit Chemikalien

Step 7

Finition

Lors de la dernière étape de production, c’est-à-dire la finition, le jean obtient son aspect final. Dans le domaine conventionnel, des agents de blanchiment toxiques et un lavage à la pierre énergivore sont utilisés pour éclaircir le bleu indigo d’origine et lui donner son aspect usé. Souvent au détriment de la toile.

Au lieu de chlore et de permanganate de potassium toxiques, nous n’utilisons que des produits chimiques certifiés GOTS et testés toxicologiquement pour tous les denims. De plus, nous utilisons des technologies modernes telles que le lavage au laser ou à l’ozone pour réduire davantage notre consommation d’eau et notre impact.

Care Guide

How to love & last Armedangels clothes

Care Guide

Care Guide

How to love & last Armedangels clothes

Care Guide