100% PRÊT POUR L'ÉTÉ

Detox Denim est de retour, plus court que jamais ! Trouve la coupe et l'ajustement parfaits et prépare-toi à un été placé sous le signe du toucher.

100% COTON BIO

Beaucoup de choses sont à revoir dans la culture conventionnelle du coton, comme les produits chimiques toxiques utilisés dans les champs, les semences génétiquement modifiées et l'énorme consommation d'eau, pour ne citer que quelques problèmes. Cependant, il existe des alternatives.

→ Pour nos denims, nous utilisons 100 % de coton bio provenant de fournisseurs de coton certifiés. Ce type de culture est synonyme d'une consommation d'eau bien moindre, et l'utilisation d'engrais et de pesticides nocifs est proscrite.

100% TOUCHABLE

Avec 0 % de teintures toxiques, d'agents de blanchiment nocifs, ou de produits chimiques dangereux, les shorts Detox Denim sont les shorts les plus « touchables » que tes jambes n'aient jamais portés.

FAQ

Notre peau est notre plus grand organe. Lorsque nous transpirons, la peau ne fait pas qu'excréter des toxines : elle peut aussi absorber des substances. Par conséquent, nous devrions réfléchir intelligemment aux textiles que nous acceptons de porter au contact de notre peau.

Les produits chimiques nocifs

Savais-tu que divers produits chimiques nocifs sont toujours encore d'usage dans la production conventionnelle de jeans ? Par exemple, certains de ces produits permettent aux teintures bon marché de conserver leur couleur.

La barrière de notre peau est censée nous protéger. Mais comme l'a montré un test avec un pyjama, lorsque tu transpires, les produits chimiques peuvent traverser ton tissu conjonctif, passer dans la circulation sanguine et atteindre les cellules de tes organes.

→ Nous utilisons pour la production de nos denims uniquement des produits chimiques GOTS testés sur le plan toxicologique. Ce que cela signifie pour toi : une inquiétude en moins.

Éviction du chlore

As-tu déjà eu en main un jean qui dégageait une odeur âcre ? Dans ce cas, tu peux te fier à ton nez. Cette odeur est effectivement souvent causée par les résidus de chlore dans les fibres. Ces résidus sont présents si les jeans ne sont pas suffisamment rincés après leur blanchiment.

Si tu commences à transpirer en portant un jean comportant des résidus de chlore, tu peux t'attendre à voir apparaître des irritations cutanées ou même des allergies.

→ Nos denims sont blanchis sans chlore. Fais-nous confiance : ta peau te remerciera.

Notre objectif est d'encourager davantage de personnes à consommer de manière responsable et durable, et de réduire ainsi l'empreinte écologique résultant inévitablement de chaque produit.

La production de jeans conventionnelle nécessite une quantité d'eau extrêmement importante. Cette production pollue notre atmosphère avec des émissions élevées de CO2, et contamine nos nappes phréatiques avec des produits chimiques dangereux.

À cet égard, choisir un DetoxDenim plutôt qu'un jean conventionnel représente un réel geste pour l'environnement.

Les données :

40 % de consommation d'eau en moins

Pour produire un mètre de tissu denim conventionnel, il faut environ 1 301 litres d'eau. Notre DetoxDenim, en revanche, en requiert 787 litres en moyenne seulement.

→ Nous économisons donc 514 litres d'eau par mètre de tissu. 64 % d'éq. CO2 en moins

La production d'un mètre de tissu DetoxDenim produit environ 2,45 kg de gaz à effet de serre (éq. CO2) — contre environ 6,8 kg dans le cas d'un jean conventionnel.

→ Cela signifie que nos tissus ont un éq. CO2 64 % inférieur (par rapport aux tissus conventionnels).

Pas de pollution causée par des produits chimiques dangereux

Les avantages pour l'environnement commencent par la culture d'un coton bio : absolument aucun pesticide dangereux n'y est utilisé.

Le processus de teinture, l'éclaircissement et le lavage de nos jeans sont également réalisés sans solvants toxiques ni produits chimiques nocifs. Bien sûr, cela représente un peu plus de travail, mais la conséquence est un avantage massif pour notre ressource la plus importante : l'eau.

Éviction du chlore

As-tu déjà eu en main un jean qui dégageait une odeur âcre ? Dans ce cas, tu peux te fier à ton nez. Cette odeur est effectivement souvent causée par les résidus de chlore dans les fibres. Ces résidus sont présents si les jeans ne sont pas suffisamment rincés après leur blanchiment.

(Source des données : ORTA)

Dans l'ensemble, bien sûr, il faut laver le moins possible.....

  1.  Vérifie toujours l'étiquette d'entretien en premier lieu
  2.  La longueur rétrécit jusqu'à 5 % lors du premier lavage
  3.  Il existe aussi des denims avec une part de TENCEL, vérifie donc bien l'étiquette d'entretien
  4. Choisis le programme de lavage standard, mais de préférence avec une vitesse d'essorage et une température plus faibles
  5.  Lave toujours ton DetoxDenim à l'envers (ferme la fermeture éclair et les boutons)
  6. Évite les adoucissants et les détergents en poudre — utilise plutôt des détergents liquides (écologiques) doux
  7.  Évite aussi de surcharger le tambour de ta machine
  8. Attention aux accidents ! La teinture du denim des nouveaux jeans déteindra sur les textiles plus clairs
  9.  Ne pas blanchir

Avec nos jeans DetoxDenim, nous avons relevé le défi de détoxifier toutes les étapes du processus de production d'un jean.

Nous ne disons pas que tous les jeans conventionnels sont toxiques, mais l'utilisation de nombreuses substances toxiques est un fait avéré dans la production du denim.

Avec DetoxDenim, nous nous sommes attachés à régler trois problèmes en particulier :

La culture du coton

Le principal composant des jeans conventionnels est le coton conventionnel. Sa culture est caractérisée par la monoculture, des engrais toxiques et des pesticides nocifs.

→ Nous utilisons exclusivement du coton bio certifié.

La consommation d'eau et les eaux usées

La production de jeans conventionnels requiert une très grande quantité d'eau lors de la teinture et du lavage, et pollue les nappes phréatiques avec des produits chimiques dangereux.

→ Nous avons trouvé des partenaires certifiés GOTS qui utilisent peu d'eau et ne travaillent qu'avec des produits chimiques inoffensifs.

Les méthodes de blanchiment

Dans la production conventionnelle, le blanchiment implique l'utilisation d'agents chimiques dangereux pour la santé, et le tout se fait bien souvent dans des conditions de travail inacceptables.

→ Au lieu d'utiliser du chlore et du permanganate de potassium, tous deux toxiques, nous nous appuyons sur des techniques modernes comme le traitement au laser ou à l'ozone.