DetoxDenim

Dry Black

Our new innovative
dry dyeing technique

DetoxDenim

Dry Black

Our new innovative
dry dyeing technique

DetoxDenim Dry Black va encore plus loin en matière d'économie d'eau. En éliminant complètement l'eau du processus de teinture des fils, nous avons réduit notre impact sur les nappes phréatiques à — roulement de tambour — zéro.

No water was harmed
in the dyeing of this denim

Rien de tout cela n'aurait été possible sans la technique innovante de teinture en mousse Dry Black® de Tejidos Royo, laquelle nous permet également d'utiliser moins de produits chimiques et d'énergie dans le processus de teinture. Jeans so clean, they're practically naked.

Q&A

Avec DetoxDenim, nous avons relevé le défi de détoxifier toutes les étapes du processus de production d'un jean. Nous ne prétendons pas que tous les jeans produits de manière conventionnelle sont toxiques. Il est cependant prouvé que de nombreuses substances toxiques sont utilisées dans le processus de production du denim.

Avec DetoxDenim, nous nous sommes attaqués à trois problèmes en particulier :

La culture du coton

Le composant principal des jeans conventionnels est le coton conventionnel. Sa culture est déterminée par des monocultures, des engrais toxiques et des pesticides nocifs. → En ce qui concerne les fibres vierges, nous n'utilisons que du coton biologique certifié. C'est d'ailleurs l'une des conditions pour répondre à la norme GOTS. Les produits pour lesquels nous utilisons une part de coton recyclé sont exempts de cette certification, car GOTS est une norme biologique et non une norme de recyclage.

La consommation d'eau et la charge des eaux usées

Dans la production de jeans conventionnels, des quantités d'eau extrêmement importantes sont utilisées pour la teinture et le lavage, sans mentionner la pollution des nappes phréatiques à cause des produits chimiques dangereux. → Nous avons trouvé des partenaires certifiés GOTS qui utilisent peu d'eau et ne travaillent qu'avec des produits chimiques inoffensifs.

Les méthodes de blanchiment

Dans la production conventionnelle, le blanchiment implique l'utilisation d'agents chimiques dangereux pour la santé et le tout se fait bien souvent dans des conditions de travail déplorables. → Au lieu d'utiliser le chlore et le permanganate de potassium, tous deux toxiques, nous nous sommes tournés vers des techniques modernes comme le traitement au laser ou à l'ozone.

Notre objectif est d'encourager davantage de personnes à consommer de manière responsable et durable et de réduire ainsi l'empreinte écologique résultant inévitablement de chaque produit.

La production de jeans conventionnelle nécessite une quantité d'eau extrêmement importante. Cette production pollue notre atmosphère avec des émissions élevées de CO2 et contamine nos nappes phréatiques avec des produits chimiques dangereux. À cet égard, choisir un DetoxDenim plutôt qu'un jean conventionnel représente un réel geste pour l'environnement.

Les faits :

40 % de consommation d'eau en moins
Pour produire un mètre de tissu denim conventionnel, il faut environ 1 301 litres d'eau. Notre DetoxDenim, en revanche, en requiert 787 litres en moyenne seulement. → Nous économisons donc 514 litres d'eau par mètre de tissu.

64 % d'éq. CO2 en moins
La production d'un mètre de tissu DetoxDenim produit environ 2,45 kg de gaz à effet de serre (éq. CO2) — contre environ 6,8 kg dans le cas d'un jean conventionnel. → Cela signifie que nos tissus ont un éq. CO2 64 % inférieur (par rapport aux tissus conventionnels).

(Source des données : ORTA)

Pas de pollution causée par des produits chimiques dangereux

Un point essentiel sur le thème de l'eau : économiser l'eau est une dimension qui nous concerne tous. C'est indéniable. Cependant, il est au moins aussi important d'éviter de rejeter de l'eau polluée dans l'environnement, qu'il s'agisse de la culture des fibres ou des étapes de production.

Les avantages pour l'environnement commencent par la culture d'un coton bio : absolument aucun pesticide dangereux n'y est utilisé. Le processus de teinture, l'éclaircissement et le lavage de nos jeans sont également réalisés sans solvants toxiques ni produits chimiques nocifs. Bien sûr, cela représente un peu plus de travail, mais la conséquence est un avantage massif pour notre ressource la plus importante : l'eau.

Notre peau est notre plus grand organe. Lorsque nous transpirons, la peau ne fait pas qu'excréter des toxines : elle peut aussi absorber des substances. Par conséquent, nous devrions réfléchir intelligemment aux textiles que nous acceptons de porter au contact de notre peau.

Les produits chimiques en soi ne sont pas le problème, car ils se trouvent partout. Le problème, ce sont les produits chimiques nocifs dont on pourrait se passer et dont l'utilisation est encore souvent irresponsable : Savais-tu que divers produits chimiques nocifs sont toujours encore d'usage dans la production conventionnelle des jeans ? Par exemple, quelques substances comme certains métaux lourds permettent aux teintures bon marché de conserver leur couleur.

La barrière de notre peau est censée nous protéger. Mais comme l'a montré un test avec un pyjama, lorsque tu transpires, les produits chimiques peuvent traverser ton tissu conjonctif, passer dans la circulation sanguine et atteindre les cellules de tes organes.

→ Nous utilisons pour la production de nos denims uniquement des produits chimiques GOTS testés sur le plan toxicologique. Pour toi, cela signifie : une inquiétude en moins.

Éviction du chlore : As-tu déjà eu en main un jean qui dégageait une odeur âcre ? Dans ce cas, tu peux te fier à ton nez. Cette odeur est effectivement souvent causée par les résidus de chlore dans les fibres. Ces résidus sont présents si les jeans ne sont pas suffisamment rincés après leur blanchiment.

Si tu commences à transpirer en portant un jean comportant des résidus de chlore, tu peux t'attendre à voir apparaître des irritations cutanées ou même des allergies. → Nos denims sont complètement blanchis sans chlore. Fais-nous confiance : ta peau te remerciera.

Nous avons déjà abordé ce sujet en 2019 et continuons à le faire.

Öko-Test a réalisé un grand nombre de tests, et a trouvé de l'aniline parmi les substances composantes de nos jeans. Il n'y a rien de surprenant à cela : l'aniline est en effet la matière première de toute teinture indigo produite synthétiquement. Le résultat de ce test indique que la teinture indigo des jeans contient des impuretés d'aniline liées. Et c'est toujours encore la norme de nos jours. Öko-Test a trouvé une valeur d'aniline de 5 mg/kg dans notre Denim Ingaa. Cette valeur est extrêmement faible et bien inférieure aux limites fixées par le GOTS (100 mg/kg) et par Ökotex100 (50 mg/kg en cas de contact avec la peau et 20 mg/kg pour les bébés).

Néanmoins, nous avons travaillé intensivement sur le thème de l'aniline au cours des dernières années. Nous avons discuté avec des chimistes, des producteurs de teinture et d'autres experts. Jusqu'à présent, il n'a pas été possible d'éliminer complètement l'aniline, mais nous avons appris qu'il est possible de réduire considérablement sa présence (par un facteur d'environ 10). En attendant, il existe sur le marché une première teinture traitée et décrite comme étant sans aniline. Nous sommes évidemment en contact avec ce fournisseur et des tests sont en cours. Nous savons que l'aniline sous forme liée ne présente aucun risque direct pour les consommateurs ou pour l'environnement. Nous savons également que les risques peuvent être réduits au minimum grâce à une manipulation adéquate en production,

même si nous sommes aussi conscients que son utilisation responsable n'est pas garantie sur l'ensemble de l'industrie. Nous restons toutefois convaincus qu'il vaut mieux laisser de côté tout ce qui n'est pas essentiel à la production de ton jean, aussi dangereuse ou inoffensive soit cette substance.

Selon cette approche, notre objectif est de réduire encore plus la quantité d'aniline présente dans nos denims et nous y travaillons avec les meilleurs fournisseurs de colorants et d'agents auxiliaires.

Pour que nos DetoxDenims restent DETOX. 

Le plus important : lave-le le moins possible… 

  • Respecte toujours les instructions de l'étiquette d'entretien. Tu y trouveras le cycle de lavage recommandé. 
  • Règle ta machine sur une vitesse d'essorage faible. 
  • Lave toujours ton DetoxDenim à l'envers (ferme la fermeture éclair et les boutons). 
  • Il est préférable de ne pas trop charger le tambour. 
  • Évite les adoucissants et les détergents en poudre. Utilise plutôt des détergents liquides doux. 
  • Les lessives couleur durables (bio) conviennent tout particulièrement. 
  • Fais-le sécher à l'air libre plutôt qu'au sèche-linge. Cela peut parfois prendre du temps, mais c'est mieux et pour ton DetoxDenim, et pour l'environnement. 
  • Ton jean préféré a besoin d'être réparé ? Consulte notre Repair Guide

Nos modèles Fjella Cropped Circular raw denim et Dylaan Circular unwashed sont proposés dans un bleu indigo soutenu et non traité. C’est-à-dire, le denim dans sa forme originelle. Tu peux lui donner ta marque individuelle, ce qui se traduit par une « empreinte » personnelle sur le pantalon, par exemple des plis. Avec un jean dans ces coloris, il est préférable de ne pas le laver aussi longtemps que possible si tu veux lui donner un maximum de caractère. Important : Une réduction du traitement des jeans signifie également qu'ils peuvent se décolorer un peu plus que les versions délavées et fortement traitées. Par conséquent, tu devrais éviter dans un premier temps de porter des chemisiers ou des t-shirts clairs, ou encore des baskets blanches.